Présentation

PicsArt_1411757521171PicsArt_1411758149297Nous parlons ici de la recherche sur l’éducation du XIXe au XXIe siècle, aux croisements de l’éducation nouvelle, l’éducation spécialisée et l’éducation populaire. En espérant vous montrer une approche de la recherche historique en sciences de l’éducation porteuse d’effets de sens pour le présent, bonne lecture.

 

Articles récents

ISCHE 2019 : Spaces and places in education

Porto, 18-20 juillet 2019

Fabienne Serina-Karsky participe à la 41e édition du colloque de l’International Standind Conference in History in Education (ISCHE) qui a lieu à Porto du 18 au 20 juillet. Vous trouverez le programme ici.

Elle présente une communication intitulée “Le montessorisme dans l’institution publique de l’après seconde guerre mondiale : l’expérience de l’école nouvelle de Boulogne (1947-1956)”, dans le cadre du Standing Working Group “Réformisme(s), Progressisme(s), Conservatisme (s) en éducation: quelles argumentations critiques?” (REFORPRO) tenu par André Robert, Frédéric Mole et Joaquim Pintassilgo. 

Résumé :

Nos recherches dans le cadre de ce SWG ont pour ambition de mettre au jour le cheminement du montessorisme dans l’institution publique française du XXe siècle, à des moments charnières qui favorisent l’éclosion de réformes éducatives empreintes de progressisme sur les décombres d’une première, puis d’une seconde guerre mondiale.

Après l’action philanthropique de Miss Cromwell qui équipe nombre d’écoles maternelles françaises du « parfait kit montessorien » (mobilier, outils pédagogiques, méthode en 2 volumes) entre 1918 et 1922[1], nous voyons ensuite le montessorisme s’installer aux confins de l’école française jusqu’à la fin des années 30. D’une part dans les classes enfantines des lycées publics, grâce à  la prise en charge par l’Etat de la formation des jardinières d’enfants entre 1921 et 1931[2], et d’autre part dans les jardins d’enfants et les petites écoles nouvelles privées qui fleurissent jusqu’à ce que sonne le glas d’une seconde guerre mondiale. Vient le moment de l’après-guerre, marqué par une volonté forte de réformer l’école, dont la commission Langevin-Wallon est le fer de lance (Gutierrez, Kahn, 2016). Cependant, malgré le progressisme pédagogique affiché, le conservatisme de l’institution, que l’on retrouve dans les sous-commissions, l’emporte, et seules quelques expérimentations voient le jour : les classes nouvelles du secondaire sous la houlette de G. Monod (Savoye, 2010), la création d’un corps de psychologues scolaires, et l’ouverture de deux écoles expérimentales de l’Education nationale aux projets pédagogiques résolument teintés d’éducation nouvelle. Il s’agit de l’école Decroly qui ouvre à Saint-Mandé en 1945 (Wagnon, 2007), et de l’école nouvelle de Boulogne, créée en 1947 sous l’égide des CEMEA et dirigée par les montessoriennes Marie-Aimée Niox-Chateau et Blanche Harvaux toutes deux membres de la Nouvelle éducation de Cousinet et Guéritte. Le statut expérimental qui est octroyé à cette école de quartier permet un aménagement du temps scolaire et des programmes dans des classes à effectif limité, avec un personnel choisi en fonction du projet pédagogique. En contrepartie, l’école s’engage à amener les élèves au niveau exigé pour la fin du premier degré et l’examen d’entrée en sixième. Ce partenariat établi entre les CEMEA, l’Éducation nationale et la ville de Boulogne prend fin en 1956, rejetant par là même à plus tard l’établissement d’un statut commun aux écoles expérimentales.

L’approche socio-historique que nous privilégions permettra d’interroger la mise en place de cette expérimentation teintée de montessorisme, dans une institution conservatrice ayant échoué à adopter la réforme portée par la commission Langevin-Wallon, à travers le parcours de Marie-Aimée Niox-Chateau dans les réseaux d’éducation nouvelle au sein desquels elle évolue. Les sources sur lesquelles nous nous basons sont constituées de dossiers d’archives, de la revue La Nouvelle Education de Cousinet et Guéritte, et de l’ouvrage relatant l’expérience de l’école de Boulogne écrit par Niox-Chateau et Harvaux.

Bibliographie :

Gutierrez L., Kahn P., dir. (2016). Le Plan Langevin-Wallon. Histoire et actualité d’une réforme de l’enseignement. Nancy : Presses universitaires de Nancy/Éditions universitaires de Lorraine.
Harvaux B., Niox-Chateau M.-A. (1958). L'Éducation nouvelle à l'école. L'expérience de Boulogne. 1947-1956. Paris : éditions du Scarabée.
Savoye A. (2010), « Langevin et l'expérience des Classes nouvelles, une préfiguration de la Réforme de l'enseignement », Gutierrez L. et Kounelis C. (dir.), Paul Langevin et la réforme de l'enseignement, Grenoble : Presses universitaires de Grenoble, pp. 107-120.
Wagnon S. (2007). « L'École Decroly de Saint-Mandé (1944-1985) ». Les Etudes Sociales, 145, p. 59-70.

[1] Serina-Karsky F. (2018). L’école française de l’après-première guerre mondiale, un creuset du montessorisme ? SWG REFORPRO, ISCHE 40, Humböldt Universität, Berlin, 28-31 août 2019.

[2] Serina-Karsky F. (2017). Une éducation nouvelle pour la petite enfance : les jardinières d’enfants de l’entre-deux guerres, des professionnelles pour changer l’école ? SWG REFORPRO, ISCHE 39, Buenos Aires Universidad, 18-21 juillet 2017

Diaporama de la communication

 

  1. Colloque “Passage, transferts, trajectoires en éducation” Laisser un commentaire
  2. Petite visite à l’école de Crow Island, Winnetka Laisser un commentaire
  3. COFECUB CAPES 2019 Laisser un commentaire
  4. La dissémination des savoirs experts dans le domaine de l’enfance le 20 juin 2019 à Paris 8 Laisser un commentaire
  5. Race, psychiatrie et psychologie Laisser un commentaire
  6. Conférences de l’EHESS Laisser un commentaire
  7. Séminaire “Enfants modèles” 2019 – 2020 présentation et programme Laisser un commentaire
  8. Les détenus mineurs de la maison d’éducation surveillée de Fresnes, 1929-1958 Laisser un commentaire
  9. Exposition l’autre au pays de la justice des enfants Laisser un commentaire
  10. Bien-être scolaire : des clés pour demain Laisser un commentaire
  11. Éducation populaire : engagement, médiation, transmission (XIXe-XXIe siècles) Laisser un commentaire
  12. Enfants et adolescents « sans famille » dans les guerres du XXe siècle Laisser un commentaire
  13. Exposition Mauvaises filles à Cadillac Laisser un commentaire
  14. BIEN-ÊTRE SCOLAIRE : DES CLÉS POUR DEMAIN Laisser un commentaire