Bibliographie

Principaux auteurs cités par ordre alphabétique puis

par ordre chronologique de publication

  • Éric Alary, La ligne de démarcation, Paris, Perrin, 2003
  • Jean-Pierre Almodovar, « Le “psy”, le juge et l’enfant : la mobilisation des savoirs psychologiques dans l’intervention judiciaire, analyse socio-historique de la neuro-psychiatrie infantile », Cahiers du CRIV, n°4, janvier 1988, p. 61-72
  • Olivier Amiel, « Le solidarisme, une doctrine juridique et politique française de Léon Bourgeois à la Ve république, Revue d’histoire politique, 2009/1, n°11, p. 149-160
  • Jacqueline Ancelin, L’action sociale familiale et les caisses d’allocations familiales. Un siècle d’histoire, Paris, Comité d’histoire de la Sécurité sociale, 1997
  • Claire Andrieu, Gilles Le Béguec, Danièle Tartakowsky (dir.), Associations et champ politique, la loi de 1901 à l’épreuve du siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001
  • Philippe Artières, Gérard Corneloup, Philippe Rassaert, Le Médecin et le criminel: Alexandre Lacassagne, 1843-1924, catalogue de l’exposition à la Bibliothèque municipale de Lyon, 27 janvier-15 mai 2004
  • Philippe Artières, A. Farge, P. Laborie, « Témoignage et récit historique », Sociétés & Représentations, numéro spécial sur « Histoire et archives de soi », n°13, avril 2002
  • Marie-Thérèse Avon Soletti (sous la dir. de), Des vagabonds aux SDF : approche d’une marginalité, actes du colloque d’histoire du droit de Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2002
  • Ludivine Bantigny, Ivan Jablonka, Jeunesse oblige. Histoire des jeunes en France XIXe-XXIe siècle, Paris, PUF, 2009
  • Jean-Pierre Bardet, Enfance abandonnée et société en Europe, XIVe-XXe siècle, École française de Rome, 1991
  • Delphine Barlerin, « L’école nationale des cadres féminins d’Écully : entre Révolution nationale et émancipation », Cahiers d’histoire, Institut d’études politiques de Lyon, 1999, n°1
  • Marc Barthélémy, Histoire de l’enseignement spécial en France 1760-1990, Cergy Saint-Christophe, Dialogues, 1996
  • Colette Bec, L’assistance en démocratie, Paris, Belin, 1998
  • Colette Bec, Catherine Duprat, Jean-Noël Luc, Jacques-Guy Petit, Philanthropie et politiques sociales en Europe (XVIIe-XXe siècles), Paris, Anthropos, 1994
  • Colette Bec, Assistance et République, Paris, Les éditions de l’Atelier/éditions ouvrières, 1994
  • Colette Bec, « Politique sociale et initiative administrative, l’exemple du Conseil supérieur de l’Assistance publique (1886-1906) », Mouvement social, n°163, avril-juin 1993, p. 67-84
  • Michèle Becquemin, Protection de l’enfance. L’action de l’association Olga Spitzer, Paris, Érès, 2003
  • Nathalie Bélanger, De la psychologie scolaire à la politique de l’enfance inadaptée, Ctnerhi, Paris, 2002
  • Jean-Marc Benoît, Philippe Benoît et Daniel Pucci, La France redécoupée, enquête sur la quadrature de l’Hexagone, Paris, Belin, 1998
  • Paul Bertrand, Monsieur Rollet. « Le dernier des philanthropes, Paris, Ctnerhi, 1986, p. 223-224
  • Pierre Bitoun, Les hommes d’Uriage, Paris, La Découverte, 1988
  • Roberto Blancarte, Historia de la Iglesia católica en Mexico, Mexico, Ed. FCE, 1992
  • Michel Blondel-Pasquier, Institut interdépartemental Théophile Roussel 1895-1995. De l’éducation pénitentiaire à la thérapeutique, Mantes, Imprimerie Royer, 1995
  • Colette Bonnot, Le service social de l’enfance entre les deux guerres, Paris, Université de Paris 1, Centre de recherches d’histoire des mouvements sociaux et du syndicalisme, 1997
  • John Boswell, Au bon cœur des inconnus. Les enfants abandonnés de l’Antiquité à la Renaissance, Paris, Gallimard, 1993
  • Jacques-Olivier Boudon, Françoise Thelamon (sous la dir. de), Les chrétiens dans la ville, Publication des universités de Rouen et du Havre, 2006
  • Brigitte Bouquet, Christine Garcette, Assistante sociale aujourd’hui, Paris, Maloine, 1998
  • Brigitte Bouquet, « À l’aube des savoirs en service social, 1920-1940 », Vie sociale, n°4, 1996, p. 3-99
  • Jacques Bourquin, « On les appelait en 1950 les “cas résiduels”. Ils furent plus tard les “incasables”… La protection judiciaire et les mineurs difficiles », RHEI, Hors-série, 2007, p. 177-189
  • Jacques Bourquin, « La difficile émergence de la notion d’éducabilité du mineur délinquant », Histoire de la Justice, n°10, 1997, p. 223-238
  • Samuel Boussion, Sylvie Thénault, (sous la dir.), « Éducation et rééducation en situation coloniale (Maghreb, XIXe-XXe siècles) », Les études sociales, n°152, 2010
  • Samuel Boussion, Mathias Gardet, « Entre ombre et lumière. Les dossiers de mineurs en Justice au regard de la conservation, de la recherche et des pratiques professionnelles », dans La protection de l’enfance. Écrits protégés, écrits ignorés, Direction des archives de France, La Documentation Française, 2010, p. 119-129
  • Samuel Boussion, Les éducateurs spécialisés et leur association professionnelle : l’ANEJI de 1947 à 1967. Naissance et construction d’une profession sociale, Thèse de doctorat en histoire, Université d’Angers, 2007
  • Samuel Boussion, « Les châteaux de la rééducation : l’art de faire du neuf avec du vieux ? », Les Cahiers dynamiques, n° 39, septembre 2006, p. 41-42
  • Guy Brunet, Aux marges de la famille et de la société. Filles-mères et enfants assistés à Lyon au XIXe siècle, Paris, L’Harmattan, 2008
  • Katherine Burlen, Henri Sellier et les cités-jardins 1900-1940, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1987
  • Patrick Cabanel et Jean-Dominique Durand (dir.), Le Grand exil des congrégations religieuses françaises 1901-1914, Paris, Cerf, 2005
  • Patrick Cabanel, Les mots de la laïcité, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2004
  • Élisabeth Callu, « Qui sont les enfants protégés par la puissance publique ? Catégorisation des mineurs et recomposition du secteur de l’enfance inadaptée », dans La Protection de l’enfance : un espace entre protéger et punir. L’émergence d’une idée, l’étape 1958-59, les recompositions contemporaines, Vaucresson, CNFE-PJJ, 2004, p. 53-69
  • Maurice Capul, L’invention de l’enfance inadaptée – L’exemple de Toulouse Saint-Simon (1950-1975), Toulouse, Erès, 2010
  • Maurice Capul, Michel Lemay, De l’éducation spécialisée, Ramonville-Saint-Agne/Montréal, Erès, 1996
  • Maurice Capul, Internat et internement sous l’Ancien régime, Dunod, 1990
  • Maurice Capul, Les Enfants placés, Paris, Ctnerhi, 1984 `
  • Christian Carlier, Histoire du personnel des prisons françaises du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Éditions ouvrières, 1997
  • Christian Carlier, La balance et la clef, Paris, Ministère de la Justice, Direction de l’administration pénitentiaire, Service des études et de l’organisation, n°7, 1986
  • Jean-Claude Caron, À l’école de la violence. Châtiments et sévices dans l’institution scolaire au XIXe siècle, Paris, Aubier, 1999
  • Pierre Caspard « Vingt années d’Histoire de l’éducation », Revue d’histoire de l’éducation, n°85, 2000, p. 73-87
  • Pierre Caspard, « Histoire et historiens de l’éducation en France, Les dossiers de l’éducation, 1988, n°14-15, p. 9-29
  • Jean-Claude Chamboredon, « La délinquance juvénile, essai de construction de l’objet », Revue Française de Sociologie, XII, 1971, p. 335-377
  • Marie-Françoise Charrier et Élise Feller (dir.), Aux origines de l’Action sociale. L’invention des services sociaux aux chemins de fer, Toulouse, Éres, 2001
  • Anne-Marie Châtelet, Dominique Lerch, Jean-Noël Luc (sous la dir. de), L’école de plein air. Une expérience pédagogique et architecturale dans l’Europe du XXe siècle, Paris, Éditions recherches, 2003
  • Michel Chauvière, Monique Sassier, Brigitte Bouquet, Régis Allard, Bruno Ribes, Les implicites de la politique familiale, Paris, Dunod, 2000
  • Michel Chauvière, Virginie Bussat, Famille et codification. Le périmètre du familial dans la production des normes, Paris, La Documentation française, 2000
  • Michel Chauvière, « Une violence discrète : le mauvais usage des allocations familiales. 1938-1946 », RHEI-Le temps de l’histoire, n°2, 1999, p. 143-158
  • Michel Chauvière, Enfance inadaptée : l’héritage de Vichy, Paris, Éditions Ouvrières/Économie et Humanisme, 1980
  • Frédéric Chauvaud, L’effroyable crime des sœurs Papin, Paris, Larousse, 2010
  • André Chervel, «Les travaux d’élèves », chapitre V de Histoire de l’enseignement, XIXe-XXesiècles. Guide du chercheur, 2e éd. (sous la direction de Thérèse Charmasson), Paris, Inrp, Comité des travaux historiques et scientifiques, novembre 2006, p. 601-624
  • P. Chevalier, Histoire du ministère de la Santé en France, thèse de médecine, université Paris VII, 1980
  • Lucienne Chibrac, Les pionnières du travail social auprès des étrangers : le Service social d’aide aux émigrants, des origines à la Libération, Paris, ENSP, 2005
  • Gérard Cholvy, Mouvements de jeunesse chrétiens et juifs dans un cadre européen 1799-1968, Paris, Cerf, 1985
  • Lionel Christien, « Ty-Armor : L’École régionale des cadres de Bretagne, 1940-1942. Vichy en Bretagne ? », dans Yvon Tranvouez (textes réunis par), Scoutisme en Bretagne, scoutisme breton, (vers 1930-vers 1960), Brest, Centre de recherche bretonne et celtique, université de Bretagne occidentale, 1997, p. 71-90
  • Michel Claessens, Les dessous de l’intelligence ou l’illusion scientifique, Paris, Imago, 1990
  • Linda L. Clark, The rise of professional women in France : gender and public administration since 1830, Cambridge University Press, 2000
  • Yves Cohen, Rémi Baudouï, Les chantiers de la paix sociale (1900-1940), Fontenay/Saint-Cloud, ENS éditions, 1995
  • Marie-Madeleine Compère, L’histoire de l’éducation en Europe. Essai comparatif sur la façon dont elle s’écrit, Paris, Peter Lang/INRP, 1995
  • Bernard Comte, Une utopie combattante. L’École des cadres d’Uriage 1940-1942, Paris, Fayard, 1991
  • Valérie Cordier, « Les “arriérés anormaux perfectibles” dans l’établissement départemental d’assistance de Grugny », dans Jeunes, déviances et identités, XVIIIe-XXe siècle, Publication des universités de Rouen et du Havre, cahiers du Grhis, n°15, p. 99- 112
  • Aline Coutrot, Jeunesse et politique, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1971
  • Maurice Crubellier, L’enfance et la jeunesse dans la société française 1800-1950, Paris, Armand Colin, 1979
  • Sarah A. Curtis, L’enseignement au temps de congrégations. Le diocèse de Lyon (1801-1905), Presses universitaires de Lyon, 2003
  • Sandra Dab, Olivier Faure, Françoise Tétard, « La volonté de classer », introduction au numéro spécial sur Classer les assistés (1880-1914), Alter & CRTS, Paris, n°19, 1990, p. 9-17
  • Alain David, L’hôpital psychiatrique de Hoerdt, Thèse de doctorat de médecine, 1987
  • M. Debeauvais, L’université ouverte : les dossiers de Vincennes, Presses universitaires de Grenoble, 1976
  • Joseph Debès et Emile Poulat, L’appel de la J.O.C (1926-1928), Paris, Cerf, 1986
  • Grégory Degenaers, Educateur de jeunes enfants, ASH Editions, 2010
  • Antoine Delestre, Uriage, une communauté et une école dans la tourmente 1940-1945, Presses universitaires de Nancy, 1989
  • Virginie De Luca, Aux origines de l’État-Providence. Les inspecteurs de l’Assistance publique et l’aide sociale à l’enfance (1820-1930), Paris, INED, 2002
  • Françoise Denoyelle, « Le studio Henri Manuel et le ministère de la Justice », RHEI-Le Temps de l’histoire, PUR, n°4, juin 2000, p. 127-143
  • Dominique Dessertine, Robert Durand, Jacques Eloy, Mathias Gardet, Yannick Marec, Françoise Tétard, Les centres sociaux 1880-1980. Une résolution locale de la question sociale ?, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2004
  • Dominique Dessertine, Bernard Maradan, L’âge d’or des patronages (1919-1939). La socialisation de l’enfance par les loisirs, CNFE-PJJ, Ministère de la Justice, Vaucresson, 2001
  • Dominique Dessertine, « Aux origines de l’assistance éducative. Les tribunaux pour enfants et la liberté surveillée 1912-1941 », dans Michel Chauvière, Pierre Lenoël, Éric Pierre (dir.), Protéger l’enfant. Raison juridique et pratiques socio-judiciaires XIXe-XXe siècles, Rennes, PUR, 1996, p. 137-147
  • Dominique Dessertine, Bernard Maradan, « La loi de 1889 et “ces orphelins qui ont le malheur d’avoir des parents” », Autorité, responsabilité parentale et protection de l’enfant, Lyon, Chronique sociale, 1992, p. 238-245
  • Dominique Dessertine, Olivier Faure, Combattre la tuberculose, 1900-1940, Presses universitaires de Lyon, 1988
  • Evelyne Diebolt, « Santé médecine et action sociale », dans Bruno Duriez, Etienne Fouilloux, Denis Pelletier, Nathalie Viet-Depaule, Les catholiques dans la République 1905-2005, Paris, Edition de l’Atelier/éditions ouvrières, 2005, p. 131-137
  • Evelyne Diebolt, « Utile, utilitaire, utilisé… Naissance et expansion du secteur associatif sanitaire et social (1901-2001) », Connexions 1/2002, n°77, p. 7-24
  • Évelyne Diebolt, Christiane Douyere-Demulanaere (sous la dir. de), Un siècle de vie associative : quelles opportunités pour les femmes ?, Colloque international tenu à l’Assemblée nationale et au CHAN, 14-16 mai 2001, pour la commémoration du centenaire de la loi 1901, Paris, Éd. Femmes et Associations, 2002
  • Evelyne Diebolt, « Les femmes engagées dans le monde associatif et la naissance de l’Etat providence », Matériaux pour l’histoire de notre temps, 1999, n°53. p. 13-26
  • Évelyne Diebolt, À l’origine de l’association Olga Spitzer. La protection de l’enfance hier et aujourd’hui 1923-1939, Rapport pour le conseil de la recherche du ministère de la Justice, avril 1993
  • Evelyne Diebolt, Recherche sur les associations gestionnaires du secteur sanitaire et sociale, Étude réalisée par l’Uniopss, Paris, mai 1988
  • Danielle Donet-Vincent, La fin du bagne (1923-1953), Rennes, Editions Ouest-France, 1992
  • Marie-Sylvie Dupont-Bouchat, Éric Pierre (dir.), Enfance et justice au XIXe siècle, Paris, PUF, 2001
  • Serge Ebersold, L’invention du handicap : la normalisation de l’infirme, Paris, Ctnerhi, 1992
  • Arlette Farge, Quel bruit ferons nous ? Entretiens avec Jean-Christophe Marti, Paris, Les prairies ordinaires, 2005
  • Olivier Faron, Les enfants du deuil. Orphelins et pupilles de la Nation de la première guerre mondiale (1914-1941), Paris, La Découverte, 2001
  • Olivier Faure et Claire Lévy-Vroelant, Une chambre en ville. Hôtels meublés et garnis à Paris 1860-1990, Paris, Creaphis, 2007
  • Sylvie Fayet-Scribe, Associations féminines et catholicisme. De la charité à l’action sociale XIXe-XXe siècle, Paris, Les éditions ouvrières, 1990
  • Michel Febrer, Enseigner en prison. Les paradoxes de la liberté pédagogique dans un univers clos, Paris, L’Harmattan, 2011
  • Sarah Fishman, La bataille de l’enfance. Délinquance juvénile et justice des mineurs en France pendant la seconde guerre mondiale, Rennes, PUR, 2008
  • Michel Foucaut, Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard, 1975
  • Paul Fustier, L’identité de l’éducateur spécialisé, Paris, Editions universitaires, 1972
  • Henri Gaillac, Les Maisons de correction 1830-1945, Paris, Cujas, 1971
  • Christine Garcette, La professionnalisation du travail social : action sociale, syndicalisme, formation, 1880-1920, Paris, l’Harmattan, 1996
  • Mathias Gardet, Samuel Boussion (sous la dir. de), Les châteaux du social, XIXe-XXe siècles, Paris, PUV-Beauchesne, 2010
  • Mathias Gardet, « De la prévention au dépistage ou l’affirmation des médecins scolaires (1879-1939) », Informations sociales, n°161, septembre-octobre 2010, p. 14-21
  • Mathias Gardet, « Le réseau des Écoles de cadres de la jeunesse à l’épreuve de la ligne de démarcation (1940-1944) », Dans Françoise Tétard, Denise Barriolade, Valérie Brouselle et al., Cadres de jeunesse et d’éducation populaire : 1918-1971, Paris, La Documentation française, juin 2010, p. 85-96
  • Mathias Gardet, Mokrane Sifi, « Français musulmans d’Algérie (FMA). Jeunes isolés en métropole dans les années 1950 », dans Françoise Lorcerie (sous la dir. de), Pratiquer les frontières. Jeunes migrants et descendants de migrants dans l’espace franco-maghrébin, Paris, Cnrs, 2010, p. 97-118
  • Mathias Gardet, « Éduquer ou instruire. Instituteurs et éducateurs spécialisés : Le choc des cultures », Diversité (Ville, école intégration), n°158, septembre 2009, p. 122-128
  • Mathias Gardet, Histoire du mouvement des Pupilles de l’école publique. Solidarité : une charité laïque ?, 1915-1939, tome 1, Paris, Beauchesne, 2008
  • Mathias Gardet, Alain Vilbrod, L’éducation spécialisée en Bretagne 1944-1984, Rennes, PUR, 2007
  • Mathias Gardet, « Les carnets mexicains de François Chevalier. Une invitation à la lecture », dans Véronique Hébrard (sous la dir. de), Sur les traces d’un mexicaniste français. Constitution et analyse du fonds François Chevalier, Paris, éditions Karthala, 2005, p. 137-149
  • Mathias Gardet, Jean Viollet et l’apostolat laïc. Les œuvres du moulin-Vert (1902-1956), Paris, Beauchesne, 2004
  • Mathias Gardet, Françoise Tétard, Les droits de la mer ou le centenaire d’un orphelinat maritime professionnel, Boulogne-sur-mer, Association « Maison des enfants de la Marine », 2002
  • Mathias Gardet, Alain Vilbrod, Les orphelins-apprentis d’Auteuil, histoire d’une œuvre, Paris, Belin, 2000

Mathias Gardet, Françoise Tétard, « L’utopie du travailleur social unique », dans Les origines des centres de formation de personnels sociaux et éducatifs à Toulouse (1938-1964), Érès, novembre 2000, p. 133-156

  • Mathias Gardet, Vincent Peyre, Françoise Tétard (dir.), Elles ont épousé l’éducation spécialisée, Paris, L’Harmattan, 1999
  • Mathias Gardet, « Action des catholiques et Action catholique au Mexique (fin XIXe-1930) », dans L’Amérique Latine et les modèles européens, L’Harmattan, Centre de recherches d’histoire de l’Amérique Latine, Paris, 1998, p. 451-476
  • Mathias Gardet, Françoise Tétard (sous la dir.), Le scoutisme et la rééducation dans l’immédiat après-guerre : lune de miel sans lendemain ?, Marly-le-Roi, Documents de l’Injep, n°21, 1995
  • Pascale Garnier, Les assistantes sociales à l’école, Paris, PUF, 1997
  • Jacqueline Gateaux-Mennecier, « Les Sciences humaines et la segmentation du champ de l’enfance inadaptée », dans L’École face aux handicaps. Éducation spéciale ou éducation intégrative ?, Paris, PUF, 2000, p. 31-52
  • Jacqueline Gateaux-Mennecier, La débilité légère : une construction idéologique, Paris, CNRS, 1990
  • Jacqueline Gateaux-Mennecier, Bourneville et l’enfance aliénée, Paris, Centurion, 1989
  • Jacqueline Gateaux, « L’institution “médico-pédagogique”, une résurgence du passé », Les cahiers de l’enfance inadaptée, n° 256, juin 1982, p. 16-21
  • Jean-Paul Gaudillière, « L’industrialisation du médicament: une histoire de pratiques entre sciences, techniques, droit et médecine », Gesnerus, n° 1-2, vol. 64, 2007, p. 93–108
  • Carlo Ginzburg, A distance. Neuf essais sur le point de vue en histoire, Paris, Gallimard, 1998
  • Pierre Giolitto, Histoire de la jeunesse sous Vichy, Paris, Perrin, 1991
  • Maurilio Guasco, Le modernisme. Les faits, les idées, les hommes, Paris, Desclée de Brouwer, 2007
  • François-Xavier Guerra, Le Mexique: de l’ancien régime à la révolution, Paris, L’Harmattan, 1985
  • Roger-Henri Guerrand, Marie-Antoinette Rupp, Brève histoire du service social en France (1896-1976), Toulouse, Privat, 1978
  • André Gueslin, Michelin, les hommes du pneu. Les ouvriers Michelin à Clermont-Ferrand de 1889 à 1940, Paris, Les éditions de l’Atelier, 1993
  • Wilfred D. Halls, Les jeunes et la politique de Vichy, Paris, Syros, 1988
  • Alix Héricord, Jeanne Revel, « une histoire des DDASS », Vacarme, n° 12, [En ligne], printemps 2000
  • Philippe-Jean Hesse, Jean-Pierre Le Crom, La protection sociale sous le régime de Vichy, Rennes, PUR, 2001
  • Valentine Hoffbeck, L’enfance arriérée au début du XXème siècle : entre assistance et exclusion. L’exemple de l’institut Saint-André de Cernay (1891-1939), Dossier d’étude n°118, CNAF, 2009
  • Rita Hofstetter, Genève : creuset des sciences de l’éducation, Genève, Librairie Froz, 2010
  • Rita Hofstetter, Bernard Schneuwly, Science(s) de l’éducation 19e-20e siècles. Entre champs professionnels et champs disciplinaires, Bern, Peter Lang, 2002
  • Bernard Hours et Claude Prudhomme, « L’histoire religieuse à Lyon : du Centre d’Histoire Religieuse à l’Équipe Resea », Chrétiens et sociétés [En ligne], 11 | 2004
  • Patrice Huerre, « L’histoire de l’adolescence : rôles et fonctions d’un artifice », Journal français de psychiatrie 3/2001 (n°14), p. 6-8
  • Marianne Hugon, Jacqueline Gateaux et Monique Vial, « Les enfants des classes de perfectionnement, (1907-1950) », CRESAS, Intégration ou marginalisation? Aspects de l’éducation spécialisée, Paris, Inrp, 1984, p. 75-104
  • Marianne Hugon, Les instituteurs des classes de perfectionnement, 1909-1963, Cresas-Inrp et UER de Sciences de l’Education de Paris V, Thèse de 3e cycle, 1981
  • Ivan Jablonka, Ni père ni mère. Histoire des enfants de l’Assistance publique (1874-1939), Paris, Seuil, 2006
  • Yves Jeanne « Désiré Magloire Bourneville, rendre leur humanité aux enfants “idiots” », Reliance, 2/2007, n°24, p. 144-148
  • Bernard Kalaora, Antoine Savoye, Les inventeurs oubliés: Le Play et ses continuateurs aux origines des sciences sociales, Paris, éditions Champ Vallon, 1989
  • Martine Kaluszynski, « Entre philanthropie et politique : la Société Générale des prisons », Paedagogica Historica, vol. 38, n°2-3, 2002
  • Martine Kaluszynski, Sophie Wahnich (dir.), L’État contre la politique. Les expressions historiques de l’étatisation, Paris, L’Harmattan, 1998
  • Martine Kaluszynski, « La Revue pénitentiaire 1877-1900. Un réseau de réformateurs sociaux », dans Frédéric Chauvaud, Jacques-Guy Petit (dir.), L’histoire contemporaine et les usages des archives judiciaires (1800-1939), Histoire et archives, hors série n°2, Paris, Honoré Champion éditeur, 1998, p. 269-287
  • M. Kaluszynski, Production de la loi et genèse des politiques pénales. La Société générale des prisons 1877-1900. Une thématique dynamique, La Revue pénitentiaire 1877-1900, rapport de recherche, CERAT, Grenoble, IEP, 1996
  • Martine Kaluszynski, « Le “catalogue” jeunesse », Les jeunes et les autres. Contributions des sciences de l’homme à la question des jeunes, Vaucresson, CRIV, 1986, tome 2, p. 163-177
  • Yvonne Knibiehler (sous la dir.), Germaine Poinso-Chapuis. Femme d’État, Aix-en-Provence, Edisud, 1998
  • Yvonne Kniebiehler, « Les infirmières visiteuses (1922-1938) », revue Pénélope, numéro spécial sur « La Femme soignante », n°5 automne 1981
  • Jacques Ladsous, L’éducateur dans l’éducation spécialisée. Fonction et formation, Paris, ESF, 1977
  • Jacqueline Lalouette, Jean-Pierre Machelon (dir.), 1901. Les congrégations hors la loi ?, Paris, Letouzey & Ané, 2002
  • Philippe Laneyrie, Les scouts en France : l’évolution du mouvement des origines aux années quatre-vingt, Paris, Cerf, 1985
  • Georges Lapassade, De Vincennes à Saint-Denis. Essais d’analyse interne, Paris AISF, 2008
  • Danielle Laplaige, Sans famille à Paris, orphelins et enfants abandonnés de la Seine au XIXe siècle, Centurion, Paris, 1989
  • Nadine Lefaucheur, « Dissociation familiale et délinquance juvénile ou la trompeuse éloquence des chiffres », dans Protéger l’enfant. Raison juridique et pratiques socio-judiciaires (XIXe-XXe siècle), Rennes, PUR, 1996, p. 123-133
  • Nadine Lefaucheur, « Psychiatrie infantile et délinquance juvénile : Georges Heuyer et la question de la genèse “familiale” de la délinquance », dans Laurent Mucchielli, Histoire de la criminologie française, L’Harmattan, 1994, p. 313-332
  • Nadine Lefaucheur, « Deux entreprises scientifico-sociales de promotion de l’eugénisme comme fondement des normes en matière de production et de socialisation des enfants : Adolphe Pinard (1844-1934) et Georges Heuyer (1884-1977), Vie sociale, n°3-4, 1990, p. 61-75
  • Thierry Lefebvre, Didier Nourrisson et Myriam Tsikounas, Quand les psychotropes font leur pub : Cent trente ans de promotion des alcools, tabacs, médicaments, Paris, Nouveau Monde, 2010
  • Yves Lequin, Histoire des français aux XIXe-XXe siècles. Un peuple et son pays, Paris, Armand Colin, 1984
  • Marie-Françoise Lévy, « La jeunesse irrégulière dans la télévision française des années soixante : une absence troublante » et Myriam Tsikounas et Sébastien Lepajolec, « La jeunesse irrégulière sur grand écran : un demi-siècle d’images », RHEI, n°4, 2002, p. 73-110
  • Michel Lobrot, « Le mythe de l’inadaptation », Apprentissage et Socialisation, vol. 1, n°2, 1978, Montréal, p. 5-12
  • Jean-Noël Luc, L’invention du jeune enfant au XIXe siècle, Paris, CNRS, 1990
  • Jean-Noël Luc, La Statistique de l’enseignement primaire, 19e-20e siècles : politique et mode d’emploi, Paris, Economica/Inrp, 1985
  • Armelle Mabon-Fall, Les assistantes sociales au temps de Vichy, Paris, L’Harmattan, 1995
  • Jean-Luc Marais, Histoire du don en France de 1800 à 1939. Dons et legs charitables, pieux et philanthropiques, Rennes, PUR, 1999
  • Gérard Mauger et Claude Fossé-Poliak sur « Les Loubards », Actes de la recherche en sciences sociales, numéro sur « Qu’est-ce que classer ? », n°50, novembre 1983, p. 49-67
  • Jean-Marie Mayeur, « Attitudes religieuses et options politiques », dans Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, Paris, Publication de la Sorbonne, 2001
  • Jacques Mièvre, « Le solidarisme de Léon Bourgeois », Cahiers de la Méditerranée, n°63, 2001
  • Nagisa Mitsushima, « L’expertise criminologique au sein de la revue Pour l’enfance coupable (1935-1942) : une expertise en action », communication à la IIe session de l’école thématique Cnrs Pacte/Latts/Epfl « Les nouvelles controverses de l’action publique », Atelier 2 « Expertise et Politique », Université de Paris Est, 25-26 septembre 2008
  • Jean-François Montes, Pour la sécurité du gain. Evolutions de la doctrine et de l’action des caisses d’assurances maladie et invalidité en faveur des assurés sociaux (1920-1960), Rapport pour l’association pour l’étude et l’histoire de la Sécurité sociale, 1992
  • Laurent Mucchielli, « Les “centres éducatifs fermés” : rupture ou continuité dans le traitement des mineurs délinquants ? », RHEI, n°7, 2005, p. 113-146
  • Lion Murard et Patrick Zylberman, « Administrer, gouverner : l’expertise et l’hygiène en France (1848-1945), Les Tribunes de la santé, 2010-2, n° 27, p. 25-32
  • Lion Murard et Patrick Zylberman, « Mi-ignoré mi-méprisé, le ministère de la Santé publique, 1920-1945 », Les Tribunes de la santé, 2003-1, n°1, p. 19-33
  • Lion Murard, « La santé publique, matière administrative extraordinaire », Revue Française des Affaires sociales, 2001-4, n°4, p. 77-83
  • Serge Nicolas, « Henry Beaunis (1830-1921) directeur-fondateur du laboratoire de Psychologie physiologique de la Sorbonne », L’année psychologique, vol. 95, n°2, 1995, p. 267-291
  • Alexandre Niess, « Léon Bourgeois (1851-1925), juriste et ange de la paix », Revue d’histoire politique, 2009/1, n°11, p. 135-148
  • David Niget, La naissance du tribunal pour enfants. Une comparaison France-Québec (1912-1945), Rennes, PUR, 2009
  • David Niget et Éric Pierre (coord. par), Jeunesse déviante et justice, XIXe-XXe siècles (Europe, Amérique, Russie), n°25, avril 2008
  • Annick Ohayon, L’impossible rencontre. Psychologie et psychanalyse en France 1919-1969, Paris, La découverte, 1999
  • Nicole Pellegrin, « Jeunesse au passé, classe d’âge et structures sociales sous l’ancien régime », Les jeunes et les autres. Contributions des sciences de l’homme à la question des jeunes, Vaucresson, CRIV, 1986, tome 1, p. 95-103
  • Denis Pelletier, « Les pratiques charitables françaises entre “histoire sociale” et “histoire religieuse”. Essai d’historiographie critique », dans La Charité en pratique. Chrétien français et Allemands sur le terrain social : XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Strasbourg, 1999, p. 33-47
  • Michelle Perrot, Mon histoire des femmes, Paris, Seuil, 2006
  • Michelle Perrot, « Le printemps des adolescents », Le mouvement social, n°168, juillet-septembre 1994, p. 3-7
  • Michelle Perrot, « Quand la société prend peur de sa jeunesse, en France, au 19e siècle », Les jeunes et les autres. Contributions des sciences de l’homme à la question des jeunes, Vaucresson, CRIV, 1986, tome 1, p. 29-41
  • Jacques-Guy Petit, Ces peines obscures. La prison pénale en France 1780-1875, Paris, Fayard, 1990
  • Jacques Guy Petit (dir.), La prison, le bagne et l’histoire, Librairie des Méridiens, Genève Suisse, 1984
  • Vincent Peyre, « Brèves considérations sur les chiffres de la délinquance juvénile », RHEI, 2000, n°3, p. 79-87
  • Eric Pierre, Pascale Quincy-Lefebvre, Elise Yvorel, Jean-Jacques Yvorel, Des Internats appropriés pour la prise en charge des enfants de justice les plus jeunes ? Histoire des institutions publiques de l’éducation surveillée de Chanteloup puis de Spoir, rapport pour l’ENPJJ, 2012
  • Éric Pierre, « La colonie agricole de Mettray : établissement pénitentiaire et établissement d’assistance (1839-1937) », Histoire & Sociétés, revue européenne d’histoire sociale, n°25-26, avril 2008
  • Éric Pierre, « Les colonies pénitentiaires pour jeunes détenus : des établissements irréformables (1850-1914) », RHEI -Le temps de l’Histoire, n°5, 2003, p. 43-60
  • Éric Pierre, « F.A Demetz et la colonie agricole de Mettray. Entre réformisme “romantique” et injonctions administratives », Paedagogica Historica, Vol. 38, n°2-3, 2002, p. 451-466
  • Éric Pierre, « La loi du 19 avril 1898 et les institutions », RHEI, n°2, 1999, p. 113-127
  • Éric Pierre, « Le vote de la loi de 22 juillet 1912. Pressions philanthropiques et sagesse parlementaire (1880-1912) », dans Recherche sur les juges des enfants, rapport au conseil de la recherche du ministère de la Justice, 1996, p. 11-30
  • Patrice Pinell et Marcos Zafiropoulos, Un siècle d’échec scolaire, 1882-1982, Paris, Editions Ouvrières, 1983
  • Geneviève Poujol et Madeleine Romer (sous la dir. de), Dictionnaire biographique des militants XIXe-XXe siècles. De l’éducation populaire à l’action culturelle, Paris, L’Harmattan, 1996
  • Émile Poulat, Histoire, dogme et critique dans la crise moderniste, Casterman, 1962 (réédition Albin Michel, 1996)
  • Antoine Prost, Douze leçons sur l’histoire, Paris, Seuil, 1996
  • Geneviève Pruvost, De la “sergeote” à la femme flic, une autre histoire de l’institution policière (1935-2005), Paris, La Découverte, 2008
  • Pascale Quincy-Lefebvre, « Assistance publique et enfants difficiles vers 1900 », dans A. Gueslin, D. Kalifa, Les exclus en Europe, 1830-1930, Paris, Editions de l’Atelier, 1999
  • Pascale Quincy-Lefebvre, Familles institutions et déviances. Une histoire de l’enfance difficile 1880-fin des années trente, Paris, Economica, 1997
  • Didier Renard, « Logiques politiques et logiques de programme d’action : la création des administrations locales sous la IIIe République », Revue Française des Affaires sociales, 2001/4, n° 4, p. 33-39
  • Didier Renard, « La direction de l’Assistance publique au ministère de l’Intérieur. 1886-1905 : administration nouvelle, politique nouvelle ? », dans Philanthropie et politiques sociales en Europe (XVIIIe-XXe siècle), Paris, Anthropos, 1994, p. 187-197
  • Didier Renard, « Intervention de l’État et genèse de la protection sociale en France (1880-1940) », Lien social et Politiques, n°33, 1995, p. 13-26
  • Didier Renard, « Assistance publique et bienfaisance privée, 1885-1914 », Politiques et management public, n°2, juin 1987, p. 107-128
  • Jean-Marie Renouard, De l’enfant coupable à l’enfant inadapté : le traitement social de la déviance juvénile, Paris, Centurion, 1990
  • Jean-Marie Renouard, « Déviance juvénile : de la gestion de l’inadaptation à l’organisation de l’exclusion », dans Déviance et Société, 1982, vol. 6, n°2
  • Marc Renneville, « La psychiatrie légale dans le projet de réforme du code pénal français (1930-1938) », dans J. Arveiller (dir.), Psychiatries dans l’histoire, Caen, PUC, 2008, p. 385-406
  • Marc Renneville, « Alexandre Lacassagne : un médecin-anthropologue face à la criminalité (1843-1924) », Gradhiva, revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, 1995, n°17, p. 127-140
  • Isabelle Robin-Romero, Les Orphelins de Paris. Enfants et assistance aux XVIe-XVIIIe siècles, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2007
  • Jacqueline Roca, « La structuration du champ de l’enfance et de l’adolescence handicapées et inadaptées depuis 1943 : l’exemple de Marseille », Le Mouvement social, n°209, octobre-décembre 2004, p. 25-51
  • Jacqueline Roca, De la ségrégation à l’intégration des enfants inadaptés 1909/1975, Paris, Ctnerhi, 1992
  • Jean-Yves Rochex et Jacques Crinon (dir.), La construction des inégalités scolaires. Au cœur des pratiques et des dispositifs d’enseignement, Rennes, PUR, 2011
  • Rebecca Rogers, Les bourgeoises au pensionnat. L’éducation féminine au XIXe siècle, Rennes, PUR, 2007
  • Catherine Rollet, Les enfants au XIXe siècle, Paris, Hachette, 2001
  • Catherine Rollet, La politique à l’égard de la petite enfance sous la IIIe République, INED-PUF, 1990
  • Yves Roumajon, Enfants perdus… enfants punis, la jeunesse délinquante en France. Huit siècles de répression, Paris, Laffont, 1989
  • Suzanne Roux (sous la dir.), Action sociale et migration : expérience et méthodes d’un service social spécialisé, Paris, L’Harmattan, 2005
  • Martine Ruchat, Inventer les arriérés pour créer l’intelligence. L’arriéré scolaire et la classe spéciale. Histoire d’un concept et d’une innovation psychopédagogique, 1874-1914, Berne, Peter Lang, 2003
  • Antoine Savoye, Fabien Cardoni (coord. par), Frédéric Le Play, parcours, audience, héritage, Paris, Presses de l’école des Mines, 2007
  • Antoine Savoye, « Une réponse originale aux problèmes sociaux : l’ingénierie sociale (1885-1914) », Vie sociale, n°8-9, août septembre 1987, p. 489-495
  • Catherine Sceaux, Les classes de perfectionnement depuis 1945. Genèse, enjeux idéologiques, évolution des institutions, responsabilités des acteurs, thèse en sciences de l’éducation, Université de Paris V, 2000
  • Jean-Jacques Schaller, L’Uniopss et les défis de l’Histoire, Actes du 25ème congrès de l’Uniopss, tome 1, séances plénières, Paris, éditions Uniopss, 1997
  • Sylvie Schweitzer, Les femmes ont toujours travaillé. Une histoire du travail des femmes aux XIXe et XXe siècles, Paris Odile Jacob, 2002
  • Delphine Serre, « Les Enfants “en danger” au prisme des statistiques de l’ODAS. Des catégories juridiques (1958) aux catégories statistiques (1994) », dans La Protection de l’enfance : un espace entre protéger et punir. L’émergence d’une idée, l’étape 1958-59, les recompositions contemporaines, Vaucresson, CNFE-PJJ, 2004, p. 71-82
  • Danielle Tartakowsky, Françoise Tétard, Michel Dreyfus, Arnaud-Dominique Houte (dir.), Syndicats et associations. Concurrence ou complémentarité ?, Rennes, PUR, 2006
  • Françoise Tétard, Claire Dumas, Filles de Justice. Du Bon Pasteur à l’Éducation surveillée (XIXe-XXe siècle), Paris, Beauchesne, 2009
  • Françoise Tétard, Vincent Peyre, Des éducateurs dans la rue. Histoire de la prévention spécialisée, Paris, La Découverte, 2006
  • Françoise Tétard, « L’installation de l’éducation surveillée sous le régime du Général de Gaulle », in Charles de Gaulle et la Justice, Actes du colloque Palais du Luxembourg-Paris, 29-30 novembre 2001, Alain Larçan, Philippe Oulmont (dir.), Paris, Éditions Cujas, 2003, p. 75-84
  • Françoise Tétard, « L’avantage avec la jeunesse, c’est qu’elle ne vieillit pas… Parcours auto-bibliographique », dans Les jeunes de 1950 à 2000. Un bilan des évolutions, Marly-le-Roi, INJEP, juin 2001, p. 283-298
  • Françoise Tétard, « Punis parce qu’inéducables. Les “inéducables” comme enjeu des politiques correctives depuis le XIXe siècle », Le Nouveau Mascaret, revue régionale du CREAHI d’Aquitaine, n°51/52, premier trimestre 1998, p. 35-46, republié dans RHEI, n°12, Rennes, PUR, novembre 2010, p. 9-26
  • Françoise Tétard, La Jeunesse et des Sports face à « la participation des jeunes » : dialogue ininterrompu entre un ministère et une utopie, rapport d’études, contribution au groupe de travail sur « La participation des jeunes », ministère de la Jeunesse et des Sports, direction de la Jeunesse et de la Vie associative, Mission Evaluation-Recherche, avril 1997
  • Françoise Tétard, « Histoire du Fonjep (1962-1980) », dans Le Fonjep, une cogestion aux multiples visages, Document de l’Injep, juin 1996, p. 5-114
  • Françoise Tétard, « La loi de 1889 ou quand l’État se substitue au père », dans De la déchéance paternelle à l’échéance de l’enfant : l’adolescent roi, Colloque organisé par l’Association de Recherche pédo-psychiatrique Paris XIe, Paris, Édition ARP 311, 1992, p. 9-15
  • Françoise Tétard, « “Politiques de la jeunesse” (1944-1966) : paroles de volonté(s), politiques de l’illusion », Les jeunes et les autres. Contributions des sciences de l’homme à la question des jeunes, Vaucresson, CRIV, 1986, tome 2, p. 195-207
  • Françoise Tétard, « Jeunesse unique : autour de quelques discours », Les Cahiers de l’Animation, n°49-50, 1985, p. 107-114
  • Françoise Tétard, « Une pédagogie de la croissance ? L’entrée de L’Éducation Surveillée au IVe Plan en 1961 », Ancres, n° 3, juin 1985, p. 14-22
  • Agnès Thiercé, Histoire de l’adolescence (1850-1914), Paris, Belin, 1999
  • Hervé Tigréat, Pascale Planche, Jean-Luc Goascoz, L’aide sociale à l’enfance de l’Antiquité à nos jours, Boulogne-Billancourt, Tikinagan, 2010
  • Gregory M. Thomas, « Open psychiatric services in interwar France », History of Psychiatry, 15-2, Juin 2004, p. 131–153
  • Annie Tschirhart, « Rôle et évolution de l’hygiène scolaire dans l’enseignement secondaire de 1800 à 1910 », Carrefours de l’éducation, n°26, 2008/2, p. 201-213
  • Christian Topalov, Laboratoires du nouveau siècle. La nébuleuse réformatrice et ses réseaux en France 1880-1914, Paris, Ehess, 1999
  • Christian Topalov, « Langage de la réforme et déni du politique. Le débat entre assistance publique et bienfaisance privée, 1889-1903 », Genèses, n°23, 1996. p. 30-52
  • Bruno Valat, Histoire de la Sécurité sociale (1945-1967). L’Etat, l’institution et la santé, Paris, Economica, 2001
  • Jacques Varin, Jeunes comme JC, Paris, Editions sociales, 1975
  • Daniel Verba, Le métier d’éducateur de jeunes enfants, Paris, Syros, 1993
  • Françoise Vergneault-Belmont, L’œil qui pense. Méthodes graphiques pour la recherche en sciences de l’homme, Paris, L’Harmattan, 1998, suivi de Lire l’espace, penser la carte, Paris, L’Harmattan, 2008
  • Paul Veyne, Comment on écrit l’histoire, Paris, Seuil, 1996
  • Monique Vial, Marie-Anne Hugon, La commission Bourgeois (1904-1905) : documents pour l’histoire de l’éducation spécialisée, Paris, Ctnerhi, 1998
  • Monique Vial, « Enfants “anormaux”. Les mots à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle », dans Handicap et inadaptation. Fragments pour une histoire : notions et acteurs, Paris, Alter/Fondation de France, 1996, p. 35-77
  • Monique Vial, Les « anormaux » et l’école, Paris, A. Colin, 1990
  • Monique Vial, Évelyne Burguière, Les institutions de l’éducation spécialisée, Paris, Inrp, 1985
  • Georges Vigarello, « L’intolérable de la maltraitance infantile. Genèse de la loi sur la protection des enfants maltraités et moralement abandonnés en France », dans Patrice Bourdelais et Didier Fassin, Les constructions de l’intolérable, Paris, La Découverte, 2005, p. 111-127
  • Marie Vogel, « Police et espace urbain : Grenoble 1880-1930 », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, Espaces policiers, XVIIe-XXe siècles, vol. 50, n°1, janv-mars 2003
  • Marie Vogel, Contrôler les prisons. L’inspection générale des services administratifs et l’Administration pénitentiaire 1907-1948, Paris, La Documentation française, 1998
  • Claude Wacjman, L’enfance inadaptée (anthologie de textes fondamentaux), Toulouse, Privat, 1993
  • Limoré Yagil, « Les écoles de cadres en zone occupée (1940-1944) », dans Guerres mondiales et conflits contemporains, n°172, 1993, p. 101-110
  • Elise Yvorel, Les enfants de l’ombre, Rennes, PUR, 2007
  • Jean-Jacques Yvorel, « L’”invention” de la délinquance juvénile ou la naissance d’un nouveau problème social », dans L. Bantigny, I. Jablonka, Jeunesse oblige. Histoire des jeunes en France (XIXe-XXIe siècles), Paris, PUF, 2009, p. 83-94
  • Jean-Jacques Yvorel (dir.), « Cent ans de répression des violences à enfants », Revue Le temps de l’histoire-RHEI, n°2, mai 1999
  • Sergio Zermeño Granados, México : una democracia utópica, el movimiento estudiantil del 68, México, Siglo XXI, 4e éd., 1984

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.