Un exemple de transfert international de compétences : Louis Raillon , passeur d’éducation nouvelle entre la France et le Québec – Fabienne Serina-Karsky

Article paru dans la revue Recherche et Éducation, le 10 mars 2014, vous pouvez le lire ici ou télécharger le PDF.

Résumé :

En 1966, dans le cadre de l’accord de coopération franco-québécois sur l’éducation qui marque l’entrée du Québec sur la scène diplomatique internationale, Louis Raillon, qui dirige alors aux côtés de Roger Cousinet la revue Éducation et développement, est invité à partager son expérience au sein de la Commission des écoles catholiques de Montréal. Lire la suite