Parution : Louis François et les frontières scolaires

Sans-titre-189x300Les Presses Universitaires de Rennes publient Louis François et les frontières scolaires, Itinéraire pédagogique d’un inspecteur général (1904-2002) sous la direction de Jean-Paul Martin et Nicolas Palluau (avec le soutien du CUIP).

Inspecteur général d’histoire-géographie, Louis François a fortement marqué le système scolaire français du XXe siècle. Formé par le scoutisme des Éclaireurs de France, il a voulu, en partisan passionné des méthodes actives, bousculer les frontières entre les institutions éducatives et entre les disciplines d’enseignement. À ses yeux, la formation des élèves doit mobiliser des pratiques ouvertes sur le monde. Il fut professeur, géographe, résistant, déporté, gaulliste et démocrate, acteur clé de la construction de notre école contemporaine.

Retrouvez le bon de commande ici.

Les méthodes et les maîtres de l’école de plein air, O. Auriac – compte-rendu d’article

Compte-rendu présenté par Annie Cappan, Masterante, le 18 novembre 2014 – Séance du séminaire sur le « plein air »

Article en ligne sur Gallica : Auriac O (Inspecteur général de l’Enseignement primaire), 1934,  « Les méthodes et les maîtres de l’école de plein air », in L’hygiène par l’exemple, p179
Cet article présente la notion d’école de plein air, ses méthodes et la formation de ses maitres. Lire la suite

Le rapport avec les parents – Avant goût du séminaire du 2 décembre 2014

guide-de-l-education-familiale-de-maurice-tieche-918295231_ML

Couverture du Guide pratique d’éducation familiale, Paul Tieche, 1967

« Les parents sont et demeurent les premiers éducateurs de leur enfant » disent actuellement sur leur site la Fondation des apprentis d’Auteuil… drôle de retournement pour une œuvre qui, depuis sa création en 1866, avait privilégié l’accueil en internat en coupure totale avec le milieu d’origine. La place des parents dans les différents systèmes éducatifs mis en place est loin de tenir de l’évidence, comme le montre les rapports difficiles entre l’école républicaine et les parents d’élèves Lire la suite

Le séminaire, pourquoi et comment ? Compte-rendu #1

PicsArt_1412098673855La séance d’ouverture du premier séminaire de l’année 2014-2015 (programme complet ici) était l’occasion de rappeler son objet scientifique et sa spécificité et de donner le programme et les modalités de réflexion commune.

Mathias Gardet a ouvert la séance en rappelant la raison d’être du séminaire : l’éducation nouvelle, l’éducation spécialisée et l’éducation populaire sont trois champs qui gagnent à se confronter. D’autant plus que les croisements sont réels sur le terrain, ce ne sont pas trois secteurs hermétiques les uns aux autres. Lire la suite